Deschamps en route vers un nouveau Mondial

C’est ce jeudi, au siège de la Fédération française de football, après la réunion du comité exécutif, que le président Le Graët annoncera la nouvelle. Arrivé à l’été 2012 au lendemain d’un Euro calamiteux, Didier Deschamps va officiellement prolonger son contrat avec les Bleus jusqu’en 2018 et le Mondial russe. Ce, quel que soit le résultat de ses troupes au Championnat d’Europe 2016. Un Euro attendu que la France aura l’avantage de jouer à domicile.

Noël le Graët n’a jamais caché sa volonté de verrouiller l’ancien entraîneur de Monaco, de la Juve et de l’OM, entamant dès le mois d’octobre dernier les négociations avec Jean-Pierre Bernès, le représentant du capitaine des champions du monde 1998, pour parvenir à ses fins. Quitte à gonfler quelque peu ses émoluments, désormais estimés à 150 000 euros mensuels. Quitte également à reconduire dans ses fonctions tout un staff, et notamment Guy Stephan, son adjoint, Franck Raviot, l’entraîneur des gardiens.

En août dernier déjà, passée une Coupe du monde brésilienne somme toute réussie, Didier Deschamps laissait entendre dans L’Equipe son désir de travailler sur le long terme. « Dans mon travail, par rapport aux joueurs, c’est important. Quand, au début d’une compétition, on sait que le sélectionneur ne va pas être le même après… Avoir un bail un peu plus long n’amène pas de garantie, mais d’une certaine manière, cela renforce l’autorité du sélectionneur. » Et d’ajouter: « Je suis très heureux dans cette fonction. Je fais ce job à fond. Cette vie me convient. Je découvre d’autres facettes, je fais d’autres rencontres, avec les partenaires notamment. Ça me plaît, ça m’intéresse. J’ai une excellente relation avec mon président. Notre duo fonctionne bien et c’est très important. Nous sommes dans un rapport de confiance. » (BeinSport)

IMG_1947

Lazio, Lotito prepara il dossier sui torti arbitrali

Claudio Lotito dice basta. Il presidente della Lazio, dopo il duro sfogo del tecnico Stefano Pioli che al termine della sfida con il Genoa aveva definito l’arbitraggio ‘unidirezionale’, ha deciso di scendere in campo in prima persona. Lotito, riporta il ‘Corriere dello Sport’, si sente preso di mira e per questo starebbe preparando un dossier preciso e dettagliato dove elencare tutti presunti torti subiti dalla formazione biancoceleste nelle ultime settimane. (Calcio mercato.it)

IMG_1944